ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

INFORMATIONS OISEAUX 2016


LES OISEAUX MIGRATEURS ET LE CLIMAT

 

Les oiseaux migrateurs et le climat

 

Bernaches du Canada js2015.JPG

(Photo JS (C))

Selon des chercheurs, les oiseaux migrateurs réagissent aux effets du changement climatique en arrivant plus tôt à leurs aires de reproduction à mesure que les températures planétaires augmentent,

Une étude de l'Université d'Édimbourg a examiné la migration de centaines d'espèces sur les cinq continents, a constaté que les oiseaux atteignent leurs aires de reproduction estivales en moyenne environ une journée plus tôt par degré d'augmentation de la température mondiale.

 

La raison principale en est l’augmentation des températures saisonnières et la disponibilité de la nourriture qui en découle.  Cette disponibilité est importante pour assurer la survie des jeunes oiseaux.

 

La recherche comprenait des espèces qui voyagent sur de grandes distances, telles que l'Hirondelle et le Gobe-mouche, ainsi que celles qui ont des migrations plus courtes, comme le Vanneau et la Bergeronnette.

On sait que certaines hirondelles européennes traversent l’Afrique, pour passer notre hiver en Afrique du Sud.  Le Gobe-mouche, passe l'hiver en Afrique de l'Ouest.

 

Les chercheurs de l'Université d'Édimbourg ont examiné des dossiers sur les espèces d'oiseaux migrateurs remontant à près de 300 ans.  Ils s'appuient sur les enregistrements des scientifiques et des ornithologues amateurs, et ce y compris les notes du 19° siècle du naturaliste américain Henry David Thoreau.

Ces chercheurs espèrent que leur étude aidera les scientifiques à mieux prédire les réactions de différentes espèces en réponse aux changements environnementaux.

 

Jacques Schwers

Le 7/01/2017

 

Références :

Adapté d’un article de Focusing on wildlife

//focusingonwildlife.com/news/climate-change-driving-birds-to-migrate-early-research-reveals/

Journal of Animal Ecology

//www.journalofanimalecology.org/view/0/index.html

 

Natural Environment Research : //www.nerc.ac.uk/

 

Cet article a été publié pour la première fois par The Guardian le 28 décembre 2016.

 


07/01/2017
0 Poster un commentaire