ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

La Chevêchette d'Europe en Belgique

La Chevêchette d'Europe s’installe en Belgique

 

La Chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum) fait partie des Strigiformes.  C’est la plus petite chouette d'Europe, avec une taille de 16 à 19cm et une envergure de 32 à 39cm.

Elle est en général sédentaire.  Elle est surtout active à l’aube et au crépuscule, et elle se nourrit principalement de petits oiseaux (mésanges, roitelets) et de petits rongeurs (musaraignes, campagnols).

Ces Chevêchettes sont particulièrement discrètes et difficiles à repérer.

Elle affectionne particulièrement les vieilles forêts clairsemées de résineux ou d’essences mixtes, comprenant des espaces dégagés (clairières, tourbières, chemins forestiers), en montagne et en plaine.

 

La Chevêchette d'Europe se reproduit dans les forêts mixtes de la plaine et dans la taïga (Pologne, Russie, Scandinavie), dans plusieurs massifs montagneux d'Europe occidentale (Alpes, Jura, Vosges, Forêt Noire) et dans les Balkans.  Elle est en expansion en Europe, grâce notamment à la pose de nichoirs.  Elle est peu commune en France.

 

Cette espèce semble en être cours d'installation en Belgique.

Dans le courant du mois de février 2012, dans les Ardennes belges, on a découvert un individu chanteur de Chevêchette d’Europe (Glaucidium passerinum).  Elle se trouvait dans un biotope caractéristique de l’espèce, au sein d’un massif de résineux, à deux pas de la frontière allemande.

Par la suite, au début de 2013, plusieurs oiseaux y ont été entendus, vus, photographiés et enregistrés.

Les sites exacts n'ont, bien sûr, pas été révélés.

Cette observation a été confirmée et officiellement homologuée.

 

Cette présence en Belgique, n'avait pas été notée depuis le 19ème siècle.

Elle confirme l’expansion de l'espèce depuis la Forêt Noire et la Hesse, non loin de la Belgique.  En France, l'espèce niche dans les Vosges depuis 2002.

 

L’arrivée de ces Strigidés est liée eu vieillissement des forêts ouest-européennes.  Ce vieillissement pourrait permettre, à moyen terme, l'arrivée dans nos régions d’autres espèces liées à ce biotope particulier.

Les observations belges de Chevêchette d’Europe pourraient également provenir de l’arrivée d'individus venant du Danemark.

 

La Centrale Ornithologique Aves lance actuellement une recherche coordonnée de l'espèce au Sud de la Belgique, afin d'évaluer les capacités naturelles d'accueil de ces régions.

 

Cet artticle est inspiré d’articles des site d’Ornithomedia et de Aves.  Nous vous invitons à les consulter.

 

Références :

http://www.ornithomedia.com/breves/chevechette-europe-est-cours-installation-belgique-00765.html

http://www.aves.be/fileadmin/Aves/Bulletins/Articles/50_1/50-1-2.pdf

 

 

Jacques

Le 13 juillet 2013

 



13/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres