ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

LE CHANT NOCTURNE DES OISEAUX

Le chant nocturne des oiseaux

Chant nocturne des oiseaux02.JPGRouge-gorge familier  (Erythacus rubecola)   Photo JS  (C)
 

Plusieurs familles chantent et/ou crient régulièrement la nuit, comme les Strigidés (hiboux et chouettes) ou les Caprimulgidés (engoulevents).

Peu d'études ont été menées sur l’activité vocale nocturne des oiseaux.

En effet, en dehors des passereaux qui lancent des cris de contact durant leurs migrations nocturnes, les ornithologues ont longtemps considéré que la plupart des oiseaux diurnes étaient essentiellement silencieux après le coucher du soleil et qu’ils.  Or ce n’est pas le cas.  De nombreuses espèces vocalisent par exemple la nuit de façon régulière ou occasionnelle.

 

Un comportement répandu

Une activité vocale nocturne a été détectée chez de nombreuses espèces.

Et plus de 70 % des espèces vocalisant la nuit sont diurnes.

De nombreux chercheurs étudient actuellement ce phénomène.

 

Une stimulation lumineuse anormale

À l'aube et au crépuscule, l’augmentation ou la diminution de la luminosité provoque des changements neurologiques dans leur cerveau, ce qui stimule l’activité vocale de certaines espèces.   C’est ce qui explique les «chœurs des oiseaux» au lever du jour.

J’en profite pour vous rappeler «L’aube des Oiseaux», organisée par Natagora le 1° mai prochain, en plusieurs endroits de Bruxelles et de Wallonie.  Vous y profiterez de ce merveilleux concert matinal.

 

Certains oiseaux sont capables de détecter les faibles variations de l’intensité lumineuse.  Quand ils sont soumis à lueur de la pleine lune, ou à l’éclairage artificiel de nos villes,  ils chantent plus fréquemment la nuit.

Personnellement, j’ai déjà entendu, dans les conifères en face de chez moi, le chant du Rougegorge (Erythacus rubecola), en rentrant chez moi tard le soir.

 

Des journées trop bruyantes

Dans nos villes, les nuits sont plus calmes que les jours, surtout à cause des activités humaines.

Or ces nuisances perturbent l’émission et la réception des messages sonores, gêner la communication et les activités de parade et de défense.

Les oiseaux qui vivent dans des zones particulièrement bruyantes peuvent choisir de chanter dans le calme de la nuit.

Davantage d’études seraient nécessaires pour étudier l’influence précise du bruit sur l’activité vocale nocturne des espèces d’oiseaux.

 

La transmission des sons

Les ondes sonores se propagent mieux durant la nuit grâce à la diminution des turbulences de l’atmosphère et au phénomène d’inversion des températures par ciel dégagé.  Ce phénomène est plus marquant  dans les milieux ouverts (peu arborés) que dans les habitats fermés (forêts).

À l’inverse, lors des nuits venteuses ou pluvieuses, les oiseaux chantent moins.

La nuit, par temps calme, les vocalisations nocturnes atteignent davantage de destinataires pour la même énergie dépensée.  De plus, le chanteur est plus facilement localisable, surtout en période nuptiale.

 

Le contact durant les déplacements

Vous avez certainement déjà entendu des perruches ou des oies durant leurs vols et lors de leurs étapes sur les étangs.  Les cris émis à ces occasions, servent à maintenir le contact entre les individus d’une troupe, en particulier durant la migration ou lors de trajets alimentaires.

La communication entre individus est plus utile la nuit, quand les oiseaux ne peuvent pas se voir.

On sait que beaucoup d’espèces diurnes migrent la nuit, sûrement pour bénéficier de conditions atmosphériques plus clémentes et aussi d’une pression prédatrice moindre.

 Chant noctune des oiseaux03.JPGBernache du canada   (Branta Canadensis)   Photo js  (C)

 

Échanges d'informations

La formation de dortoirs est fréquente chez certains oiseaux, comme les mouettes et les cormorans.  Ils servent à diminuer le risque de prédation et la perte de chaleur.

Les oiseaux en profitent pour garder le contact et échanger des informations sur leur environnement, comme les sites de pêche.

La nuit est souvent le seul moment de la journée où ils rencontrent leurs congénères.

 

Défense du territoire

Les territoires sont défendus jours et nuits.  Il s’agit de protéger son territoire, notamment quand passent des migrateurs à la recherche de nouveaux territoires.  Or ces migrations se font parfois durant la nuit.

 

Attirer un partenaire

L’une des principales fonctions du chant est d’attirer un partenaire.

Les chants nocturnes peuvent jouer le même rôle, notamment lorsqu’il s’agit d’attirer des femelles migratrices voyageant la nuit.

 

Maintenir les liens entre les deux partenaires

Chez beaucoup d’espèces, les deux partenaires maintiennent leurs liens en vocalisant.  La nuit est idéale pour cela car les autres activités «perturbatrices», comme la recherche de nourriture, sont moins prenantes.

 

Conserver son partenaire

La nuit est le moment idéal pour une femelle recherchant un autre géniteur, son «infidélité» étant alors moins visible.  Les chants des mâles pourraient servir à empêcher les femelles «d’aller voir ailleurs».

 

Apprendre à chanter aux jeunes

Les mâles ayant un chant riche et puissant attirent plus de femelles, ce qui augmente leur capacité à se reproduire.

Chez beaucoup d’espèces, il y a une période au cours de laquelle les poussins et les juvéniles apprennent à chanter.  Les mâles ont un intérêt à chanter le plus fréquemment possible pour leur progéniture, y compris la nuit, afin de les aider à trouver plus tard une partenaire.

Chant noctune des oiseaux01.JPGMouettes rieuses   (Chroïcocephalus ridibundus)   photo js   (C)

 

Variations des vocalisations nocturnes

Les vocalisations nocturnes peuvent varier en fonction des espèces et des lieux, tout comme de la période d'émission du chant nocturne.  Cela peut ne durer que quelques jours, juste avant la ponte des œufs par exemple, ou bien plusieurs semaines.
Certaines espèces ne chantent que lors des nuits de pleine lune.

D’autres se mettent à chanter la nuit  lorsque le vacarme diurne est trop important.

Certains oiseaux ne chantent la nuit que parce qu’ils n’ont pas trouvé de partenaire durant la journée.


Je vous suggère de lire l’article original sur le site d’Ornithomedia.  Vous y trouverez beaucoup d’informations complémentaires.

http://www.ornithomedia.com/pratique/debuter/pourquoi-certains-oiseaux-crient-ils-et/chantent-ils-nuit-01569.html?utm_source=sendinblue&utm_campaign=NEWSLETTER_DE_DCEMBRE_2014&utm_medium=email

 

 

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Pour s'adapter au bruit, le rougegorge doit "prendre de la hauteur"

Faites moins de bruit et vous verrez plus d'oiseaux en ville

Les Grands-ducs d'Europe chantent davantage lors des nuits de pleine lune

Un possible dortoir de corneilles au sol !

Une véritable grappe de martinets !

Identifier les goélands adultes en hiver dans les dortoirs

Comment les oiseaux supportent-ils les nuits d'hiver et comment les aider ?

 

Sources

Van T. La (2011). Dirunal and nocturnal birds vocalize at night: a review. The Condor 114(2). Pages : 245–257

Adam D. Smith, Peter W. C. Paton et Scott R. McWilliams (2014). Using Nocturnal Flight Calls to Assess the Fall Migration of Warblers and Sparrows along a Coastal Ecological BarrierPLOS ONE. Date : 18/03.www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0092218

Sanders Claire Elizabeth. Bioacoustic monitoring of nocturnal songbird migration in a southern great lakes ecosystem.Electronic Theses and Dissertations. Paper 5003. http://scholar.uwindsor.ca/etd/5003

Claire E. Sanders et Daniel J. Mennilll  (2013). Acoustic monitoring of nocturnally migrating birds accurately assesses the timing and magnitude of migration through the Great Lakes. The Journal of the Acoustical Society of America. Volume 134, numéro 5. http://scitation.aip.org/content/asa/journal/jasa/134/5/10.1121/1.4831310

Ommo Hüppop et Gudrun Hilgerloh (2012). Flight call rates of migrating thrushes: effects of wind conditions, humidity and time of day at an illuminated offshore platform. Journal of Avian Biology. Volume 43, numéro 1, pages 85–90. Janvier.  http://onlinelibrary.wiley.com

 

 

Jacques Schwers

Le 17 janvier 2015

 



17/01/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres