ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

Le chat, prédateur dangereux ?

Le chat, prédateur dangereux ?

 

Le site « beleefdelente.nl » montre la nidification de certaines espèces aux Pays-Bas.
Une vidéo d’un nid de merle noir montre un chat capturant les oisillons de merles dans le nid http://www.beleefdelente.nl/vogel/merel

 

Voilà une vidéo qui doit horrifier tous les amis des oiseaux.    Un chat a « osé » se nourrir aux dépens d’un nid de ces « jolis petits merle » !!!  C’est un « crime » !!!

 

Mais … n’y a-t-il pas deux poids, deux mesures ?

Quand on étudie l’éthologie des animaux, on constate que la violence est permanente parmi eux et que cela ne gène personne.

Quand le Faucon pèlerin mange tranquillement un Pigeon ramier sur sa plate-forme, ou quand le Héron cendré part à la pêche, cela ne gène personne : « c’est naturel ».   Sauf, bien sûr quand ce même héron se sert dans un nid de Foulques macroules : les poussins sont tellement mignons.

Mais quand un chat déguste un oisillon, ce n’est, comme par hasard, plus « naturel » !!   Pourquoi ??

A la limite, on le considèrerait bien comme l’animal le plus dangereux de la création !!

 

A mon avis, l’espèce vraiment dangereuse pour la Nature, c’est l’espèce humaine.

Elle a détruit les habitats naturels, endommagé les biotopes, détruit l’équilibre naturel de la faune et de la flore, participé au réchauffement de la température.

Quant au chat, c’est un prédateur efficace.   Il est soustrait à la sélection naturelle par l’Homme à coup de soins vétérinaires et de boites à conserves.   Il est, grâce à l’Homme extrêmement prolifique et cette prolifération n’est pas toujours contrôlée.   C’est donc grâce à l’Homme qu’il peut participer à la destruction des oiseaux.

Cette affirmation doit être tempérée as le fait que, dans notre pays, la majorité des chats sont de plus en plus nourris par l’Homme, ce qui ne favorise pas leur instinct de prédateur.

Il me semble toutefois utile de penser à la régulation de ces prédateurs.   Le plus simple est la stérilisation comme le pratiquent les SPA lorsqu’on leur amène un chat perdu.

 

Il y a d’autres prédateurs dans nos villes et campagnes.   Le plus connu est le renard, qui, notons-le, ne s’attaque jamais au chat.   Il semble même que, face à une proie morte, le chat soit dominant par rapport au renard.

Peut-être faut-il aussi faire confiance à la Nature et à son pouvoir de régulation.

 

Cet article est juste un avis inspiré par différentes conversations parues sur le forum AVES, et par mon expérience personnelle.

Avez-vous un avis à ce suet ?   Une expérience à communiquer.   N’hésitez pas à ouvrir le débat.

A bientôt   Jacques

11/05/2012



11/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres