ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

Le Coucou et la Mésange

Le coucou et la mésange !

 

Mésange bleue20140306js25w.JPG(Mésange bleue  -  photo js)

 

Les Mésanges (Parus sp) nichent souvent dans des cavités dans des arbres, mais cela ne suffit pas toujours pour les mettre à l'abri des Coucous (Cuculus sp).

 

On sait déjà que le Coucou gris (Cuculus canorus) pratique ce qu’on appelle le ‘parasitisme de couvée’.  Cela consiste pour la femelle à pondre dans le nid d'une autre espèce, suffisamment accessible, afin que celle-ci assure la couvaison de l’œuf puis l'alimentation du jeune individu.

La femelle coucou commence par gober un œuf dans le nid parasité, avant d'y pondre le sien, de façon à garder le même nombre d’œufs, pour tromper ses victimes.  Avant de pondre, le Coucou s'assure que les parents légitimes sont éloignés : s'ils la prenaient en flagrant délit, ils abandonneraient leur couvée.

 

Ils s’attaquent essentiellement à une cinquantaine d’espèces de passereaux insectivores, comme les Rousserolles (Acrocephalus sp), les Rouges-queues (Phoenicurus sp), ou les Bergeronnettes (Motacilla sp).

Le Coucou se trompe parfois d’espèces, en choisissant des espèces granivores, ou même des insectivores, comme le Gobemouche vert-de-gris (Eumyias thalassinus), qui donne à ses poussins des insectes dont l’exosquelette est trop épais pour les petits coucous.

 

D’autres exemples sont donnés par un article publié en 2014 dans la revue ornithologique finlandaise Ornis Fennica.

Tomáš Grim, Peter Samaš, Petr Procházka, Jarkko Rutila (2014). Are tits really unsuitable hosts for the Common Cuckoo? Ornis Fennica (91). www.zoologie.upol.cz/osoby/Grim/Grim_et_al_Ornis_Fenn_2014_on-line.pdf

Voir aussi :

www.ornisfernica.org

 

On avait cru que les Mésanges (Parus sp), qui nichent généralement dans des cavités, ne faisaient pas partie des "cibles" préférées des coucous.  Mais les auteurs de l'article ont consulté une abondante littérature et ils ont recensé 16 cas de coucous élevés par des Mésanges charbonnières (Parus major), quatre par des Mésanges bleues (Cyanistes caeruleus) et un par des Mésanges huppées (Lophophonas cristatus).

 

Des observations et des expériences ont été faites dans des forêts de pins près de Ruokolahti en Finlande entre mai et juillet de 2005 à 2013.  Elles ont permis de constater que les Mésanges charbonnières étaient capables d'élever des Coucous gris, parfois même mieux que les hôtes classiques de cette espèce, et ce tout en continuant à nourrir leurs petits.

 

La fréquence du parasitisme des nids de mésanges pourrait être sous-estimée car les observations se font généralement dans des nichoirs dont l’entrée est trop petite pour les femelles de coucous.

Mais dans la nature, les entrées de sites de nidification des mésanges sont souvent assez grandes.  Les Mésanges nichent par exemple volontiers dans des cavités creusées par des Pics épeiches (Dendrocopos major) dont le diamètre de l'orifice est plus grand.  Elles peuvent aussi pondre dans des crevasses, entre des branches ou même dans d'anciens nids de grives.

 

Si en Europe les mésanges acceptent de couver quasiment tous les types d'œufs, ce n’est pas le cas en Asie, où le risque de parasitisme est plus élevé, à cause notamment de la présence de petits coucous du genre Chrysococcyx qui peuvent pénétrer dans des cavités de faible diamètre.

En Europe, la période de ponte des mésanges coïncide en partie avec celle du coucou, ce qui contribue encore à en faire des hôtes intéressants.

 

Les auteurs de l’article d’Ornis Fennica ont en outre assisté à une situation intéressante.  Un nichoir, occupé par un couple de Rougequeues à front blanc (Phoenicurus phoenicurus) et été parasité par un coucou, a été usurpé par un couple de Mésanges charbonnières.  Les Mésanges ont donc ‘hérité’ du petit parasite et l'a couvé.  On constate que les œufs des mésanges bleues ne sont en général pas éjectés du nid.

 

J’ai extrait mes informations du site

 www.Ornithomedia.com

que je vous convie à visiter pour plus de détails.

//www.ornithomedia.com/breves/coucous-parasitent-aussi-mesanges-01288.html

 

 

Jacques Schwers

29 mai 2014

 



29/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres