ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

Le Grimpereau des bois et le Grimpereau des forêts

Le Grimpereau des bois et le Grimpereau des jardins

 

Distinguer les Grimpereaux des bois et des jardins

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)     Photographie : Aleph / Wikimedia Commons

 

Le Grimpereau est un petit passereau de la famille des Certhidés.  Les deux espèces existent en Belgique, mais elles sont très difficiles à différencier l’une de l’autre, surtout quand elles sont silencieuses.

 

Abstract

Treecreepers are small, pretty tame, brown and white birds, with slightly arched bills and stiff tail feathers that help them to lean against the tree trunks.  They climb nimbly along trunks and large branches, looking for insects.  Once a tree has been explored, they fly and go to the basis of another to redo the same. Two very similar species can be found in Europe, the Short-toed Treecreeper (Certhia brachydactyla) and the Eurasian Treecreeper (Certhia familiaris), very difficult to distinguish except by the voice. When they are silent however, there are several criteria to distinguish them.

 

 

Les grimpereaux sont de petits passereaux discrets, assez peu farouches, au plumage brun et blanc, au bec fin légèrement arqué, et aux rectrices rigides qui les aident à s’appuyer contre les troncs.

Ils grimpent agilement, en spirale, le long des troncs et des grosses branches, à la recherche d’insectes.  Une fois qu’ils ont exploré un arbre, ils s’envolent et gagnent la base d’un autre tronc pour refaire de même.

A l’inverse de la Sittelle torchepot (Sitta europaea), le Grimpereau se maintient toujours la tête vers le haut.

 

On rencontre en Europe deux espèces très similaires, le Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) et le Grimpereau des bois (Certhia familiaris).

 

Aires de répartition des Grimpereaux des jardins et des bois

Carte : Ornithomedia.com d'après le Guide Ornitho

 

L’aire de répartition du Grimpereau des jardins s’étend à l’ouest et au sud de l’Europe (en jaune).  Celle du Grimpereau des bois s’étend plus vers le nord et l’est (en rouge).  Il existe une grande zone de chevauchement des deux espèces (en orange).

En Belgique, cette zone de chevauchement occupe l’extrémité sud-est de nos Ardennes.

Par ailleurs, il existe un certain nombre de sous-espèces en fonction des localisations géographiques.

 

Leur biotope est constitué de bois de feuillus, parcs, grands jardins, allées, cimetières

 

Il est très difficile de distinguer les deux espèces l’une de l’autre, sauf par leurs chants, qui sont très différents.

Il existe toutefois d’autres critères d’identification, utilisables sur le terrain, sur photos ou avec les oiseaux en main (voir les deux photos ci-dessous)

 

Grimpereaux des jardins et des bois

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) et Grimpereau des bois continental (Certhia familiaris macrodactyla) (= la sous-espèce qui niche en France).  Schéma : Ornithomedia.com d'après Winfried D. Daunicht

 

A noter

(1) le bec plus court du Grimpereau des bois.

(2) les sourcils très similaires chez les deux oiseaux.  Ils sont plus nets et avec le blanc atteignant le front chez le Grimpereau des bois nordique.

(3) les extrémités pâles des primaires plus "individualisées" chez le Grimpereau des jardins, plus diffuses chez le Grimpereau des bois.

(4) les flancs légèrement teintés de chamois chez le Grimpereau des bois

(5) l'ongle postérieur plus court chez le Grimpereau des jardins.

 

Il existe encore d’autres critères, plus précis : je vous recommande  la lecture de l’article complet du site Ornithomedia.

//www.ornithomedia.com/pratique/identification/distinguer-grimpereaux-bois-jardins-01297.html

 

À lire sur le web

La galerie d'Ulf Gotthardsson sur Flickr : www.flickr.com/photos/10578020@N08

 

La galerie de Serguei Yeliseev sur Flickr : www.flickr.com/photos/yelisee

 

La voix des oiseaux : Une nouvelle approche des cris et des chants (2CDs audio) de Mark Constantine, The Sound Approach et Guilhem Lesaffre   Monographie des Fringilles - volume 2 de Michel Ottaviani (2011)

 

Sources

Winfried D. Daunicht (1991). Unterscheidungsmerkmale im Grossgefieder von Wald- Certhia familiaris und Gartenbaumläufer C. brachydactyla. Limicola. Volume 5 numéro 2. Avril.

www.limicola.de/fileadmin/user_upload/Dateien_Limicola/Limicola_Dokumente/DaunichtBauml%C3%A4uferLimicola1991.pdf

 

Javier Blasco-Zumeta & Gerd-Michael Heinze. Short-toed Treecreeper. Laboratorio Virtual Ibercaja.

www.ibercajalav.net/img/398_ShorttoedTreecreeperCbrachydactyla.pdf

 

Bonnes observations

 

Jacques Schwers

Le 20/02/2015

 



20/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres