ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

Les Goélands et l'extension du port de Zeebrugge

 

Les goélands et l'extension du port de Zeebrugge

 

Goéland sp_Miami20130130js417w.jpg
 

Le port de Zeebrugge, sur la Mer du Nord, est en perpétuelle extension.

Les derniers travaux en projet concernent la construction de deux hangars et de deux parkings dans les installations de l’avant-port.

Comme c’est souvent le cas, ces travaux ont été décidés sans qu’aucun responsable du maître de l’ouvrage ne se soit soucié des conséquences des travaux sur la Nature environnante.

 

Heureusement, l'association flamande de protection des oiseaux, « Vogelbescherming Vlaanderen » (Protection des oiseaux – Flandre), a porté plainte en justice et demandé l’interruption des travaux, qui menacent les derniers lieux de couvaison des goélands en Flandre.

 

Selon l’association ornithologique flamande, les travaux menacent les endroits de prédilection de la dernière grande concentration de Goélands argentés (Larus argentatus) et de Goélands bruns (Larus fuscus) chez nous en Belgique.

 

Le Goéland argenté et le Goéland brun sont des espèces protégés depuis mai 2009.

Pour cette raison, il est interdit de retirer ou de détruire les nids, qu’ils soient achevés, ou en construction.

Or, les travaux au port de Zeebrugge tombent en pleine saison de nidification.

Selon les ornithologues, les possibilités de nidification de 6.500 couples de Laridés (Goélands et Mouettes) seraient en danger.

Si ces endroits de nidification disparaissaient, les oiseaux pourraient se répandre plus loin le long du littoral, et générer des nuisances pour les bâtiments et les véhicules.

 

 

 

Le ‘permis de construire’ a été délivré l’année passée, mais selon « Vogelbescherming Vlaanderen », les travaux ont commencé alors que le ‘permis environnement’ n’avait pas encore été accordé.

Le tribunal de Bruges a donné raison à « Vogelbescherming Vlaanderen » en ordonnant l’interruption des travaux en cours et en condamnant l’entreprise de construction à 50.000 euros d’astreinte par jour de poursuite des travaux.

 

De son côté, l’administrateur délégué du port de Zeebruges plaide pour une solution au problème des Laridés.  Il estime que ces derniers bloquent le développement du port.  Ce port et son avant-port avaient été agrandis vers la haute mer, et ce jugement empêche les constructions sur ses parties économiquement les plus importantes et les plus rentables.

 

L’association ornithologique plaide, elle, pour la création d’une île pour ces Laridés, d’une surface de 20 hectares, au large de Zeebrugge.

 

 

Cet article est repris et adapté d’une information de l’Agence Belga/CB et reprise dans l’hebdomadaire Le Vif.

 

http://www.levif.be/info/actualite/environnement/les-goelands-bloquent-l-extension-du-port-de-zeebruges/article-4000569238169.htm?nb-handled=true&utm_source=Newsletter-24/03/2014&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBAVULV

(Photos JS)

 

Jacques Schwers

Le 26 mars 2014

 



26/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres