ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

Les migrateurs et la montée des océans

Les migrateurs et la montée des océans.

 

De nombreux dangers guettent les oiseaux migrateurs au cours de leurs longs voyages entre les sites d’hivernage et les sites de nidification.  Ils sont affectés, entre autres, par les changements climatiques, et en particulier par la montée du niveau des océans.

 

 

De nombreux dangers guettent les oiseaux.

Je citerai, dans le désordre :

Les pesticides, abondamment utilisés dans nos pays occidentaux, et qui empoisonnent tant les oiseaux eux-mêmes que leurs proies potentielles.

Les vitrages des grands immeubles, qui reflètent un paysage fictif, que les oiseaux ne distinguent pas toujours de la réalité.

Il y a aussi les éoliennes, qui causent de nombreuses victimes chez les oiseaux comme chez les chauves-souris.  Des études ont été menées à ce sujet dans le sur de l’Espagne, sur les routes de migrations.

Il faut citer les chasseurs peu scrupuleux, qui font parfois des carnages dans certaines régions d’Europe et d’Afrique.

Les changements climatiques, en particulier l’augmentation des températures moyennes, ne sont pas sans conséquences sur les migrations des oiseaux et des insectes.

 

Il y a, enfin, la mer, qui n’est pas le moindre des dangers.

De nombreux oiseaux migrateurs se noient en Méditerranée, victimes de vents contraires.

Les filets dérivants attirent des oiseaux marins qui se retrouvent pris aux pièges des mailles.

 

Un récent article du Figaro mets en évidence la menace de la montée des océans, plus grande que prévue, sur les oiseaux migrateurs.

Cette menace affecte surtout les espèces dont les aires de repos et/ou de reproduction sont de plus sont proches des côtes, et qui sont de plus en plus souvent submergées par la mer.  Les victimes sont essentiellement les Limicoles.

 

Selon certaines modélisations récentes, la montée prévue du niveau de la mer pourrait, dans les prochaines décennies, inonder définitivement jusque 40% de l'estran (la zone littorale couverte par la marée).

 

Une étude portant sur les flux d’oiseaux migrateurs de Russie et d’Alaska vers l'Asie montre que cette montée des eaux pourrait, dans le même temps, affecter plus de 70% des oiseaux migrateurs.

Toujours selon cette étude certaines zones littorales étudiées ont déjà perdu entre 30 et 80% de leur fréquentation habituelle.

 

Ces zones humides sont donc extrêmement vulnérables.

Si les oiseaux migrateurs ne peuvent plus y faire étape pour se reposer et se nourrir, ils risquent de ne pas terminer leur voyage vers leurs lieux de nidification et/ou d’hivernage.

 

Parmi les espèces les plus exposées, on compte la Barge rousse (Limosa lapponica), le Bécasseau cocorli (Calidris ferruginea), le bécasseau de l'Anadyr (Calidris tenuirostris), le chevalier de Sibérie (Tringa brevipes), le Pluvier de Mongolie (Charadrius mongolus) et le bécasseau maubèche (Calidris canutus).

 

 

Cette information m’est inspirée par un article du 6 mai 2013, paru dans le Figaro.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/06/97001-20130506FILWWW00468-les-oiseaux-migrateurs-menaces.php

 

Je vous propose de relire certains de mes articles sur le sujet.

http://www.jacques-ornitho.be/blog/lire-article-143183-4213844-les_changements_climatiques_et_leurs_consequences.html

http://www.jacques-ornitho.be/blog/lire-article-143183-9600783-les_oiseaux_et_les_changements_climatiques.html

http://www.jacques-ornitho.be/blog/lire-article-143183-9836519-les_perturbations_de_migrations_des_oiseaux.html

http://www.jacques-ornitho.be/blog/lire-article-143183-10166741-la_migration_des_oiseaux__partie_1.html

http://www.jacques-ornitho.be/blog/lire-article-143183-10175262-la_migration_des_oiseaux__partie_2.html

http://www.jacques-ornitho.be/blog/lire-article-143183-10083301-la_peche_en_haute_mer_et_les_oiseaux_marins.html

http://www.jacques-ornitho.be/blog/lire-article-143183-9267635-les_oiseaux__nos_plus_proches_voisins.html

 

Jacques

Le 11 septembre 2013

 



11/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres