ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

Les perturbations de migrations des oiseaux

Les perturbations de migrations des oiseaux

 

Nous vivons encore un hiver éprouvant.  Selon l’Institut Royal Météorologique d’Uccle (Bruxelles), la température moyenne du mois de mars en Belgique a été de 3°C, au lieu de 6,8°C, normalement.  Ces moyennes sont considérées comme « très exceptionnelles », c’est-à-dire que ces records sont atteints ou dépassés une fois tous les 100 ans.

Le nombre de jours de neige a été de 11, contre une moyenne de 3 jours, normalement en mars.  Cet enneigement est considéré comme « exceptionnel » (occurrence tous les 30 ans).

 

(29 mars 2013)

 

Il en résulte des perturbations importantes dans le comportement des oiseaux, beaucoup d'oiseaux restant bloqués par la météo.

 

Les mangeoires pour les oiseaux sont toujours occupées, essentiellement par des fringiles (Pinson des arbres, Verdiers d’Europe), les mésanges, les Rouges-gorges familiers, des Pigeons ramiers et, à Bruxelles, des perruches (Perruches à collier et Conures veuves).

                               

 

Les pinsons du nord sont encore bien présents en certains endroits.  Selon les régions, il y a une augmentation du nombre de Tarins des aulnes et de Chardonnerets élégants par rapport à l’année passée.

On constate également des retards dans les parades nuptiales et les nidifications.

 

Des observations similaires sont faites dans d’autres régions de France et d'Europe.  Cela touche les migrateurs de retour qui se retrouvent bloqués, et les hivernants qui s'attardent plus que de coutume.  Certains oiseaux sont même revenus sur leurs zones d'hivernage après les avoir quittées.

En Alsace, on assiste à des concentrations surprenantes et inédites pour beaucoup d'espèces, comme la Grive musicienne, le Pluvier doré, le Rouge-queue noir et le Rouge-gorge familier.

 

En Midi-Pyrénées les distributeurs de graines ont encore largement utilisés.  Il y a cependant moins de Pinsons du nord, qui sont vraisemblablement bloqués plus au nord.  Il y a également, comme chez nous, des concentrations importantes de Verdiers d'Europe, de Chardonnerets élégants et de Pinsons des arbres.

 

Il faudra encore attendre encore quelques semaines pour voir si les rigueurs de cet hiver auront réellement perturbé les oiseaux et l’équilibre naturel de la Nature.

 

 

Jacques

4 avril 2013

 

(Inspiré d’un message de Christian Dronneau sur le forum « Oiseauxethologie »)

 

 

 



04/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres