ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

LES PINSONS DU NORD ATTIRENT LES RAPACES

 

Les Pinsons du Nord attirent les rapaces

 

 PinsonDN_DA_ber110222js_0761w.jpgPinson du Nord   Photo JS  (C)

 

 

Début février 2015, j’avais repris une information relatant la présence d’un grand nombre de Pinsons du Nord (Fringilla montifringilla) dans nos Ardennes belges.  (//www.jacques-ornitho.be/les-pinsons-du-nord-en-wallonie)

 

 

 

Au début de ce mois de février, des ornithologues ont observé pas moins de 6 espèces de rapaces à proximité d’un des dortoirs de Pinsons du Nord, comprenant plus d’un million d'individus.

 

Les énormes dortoirs de Pinsons du Nord attirent les rapaces

Autour des palombes (Accipiter gentilis) juvénile chassant les Pinsons du Nord (Fringilla montifringilla) à Witry (Belgique) en février 2015.  Photographie : Marc Fasol

 

 

 

Le Pinson du Nord (Fringilla montifringilla) est un petit passereau granivore qui niche dans les forêts de conifères et dans les bois de bouleaux et de saules du nord de l’Europe.  Leur aire s’étend jusqu'à l'Extrême-Orient russe.

 

En automne, il migre plus au sud, vers l’Europe occidentale et centrale.  Il hiverne alors dans les parcs, les bois et les forêts, surtout les hêtraies, et aussi dans les zones cultivées.

En hiver, ces pinsons deviennent grégaires et forment parfois d'immenses dortoirs pouvant compter des dizaines de millions d'individus.

 

Le naturaliste Marc Fasol avait déjà signalé la présence, en février 2015, d'un rassemblement d'un million de Pinsons du Nord à Witry, dans les Ardennes belges (province de Luxembourg)  (voir mon article)

 

 

 

En France, l'espèce hiverne aussi régulièrement et est parfois abondante, surtout dans le nord-est et dans le sud-ouest du pays.

 

On observe parfois la formation, et de gigantesques dortoirs.  Durant l'hiver 2005-2006, dans les Pyrénées-Atlantiques, l'un d'entre eux regroupait près de cinq millions d'individus !

Durant l'hiver 2010-2011, dans le pays basque espagnol, les observateurs ont pu assister au spectacle étonnant et rare de près d'un million d'oiseaux se rassemblant chaque soir, entre le début novembre et la fin février, dans des plantations de cyprès, d'épicéas et de pins pour y passer la nuit

 

De tels rassemblements sont exceptionnels dans la péninsule ibérique.

 

Ils sont liés à des conditions météorologiques défavorables, comme des épaisses couches de neige dans les zones d'hivernage traditionnelles d'Europe, et à une disponibilité accrue en faînes.

 

A noter qu'un oiseau bagué à Kaliningrad a pu être capturé parmi ces individus arrivés en Espagne.

Bien entendu, ces concentrations attirent les prédateurs.

 

Dans la même région, durant 13 jours, les ornithologues ont compté en moyenne 2 Éperviers d'Europe (Accipiter nisus) et 2 Faucons pèlerins (Falco peregrinus) chassant simultanément les passereaux.

 

À quatre occasions, deux Autours des palombes (Accipiter gentilis) était présent également.  Ces rapaces étaient parfois accompagnés d’une Buse variable (Buteo buteo).

 

Les éperviers et les autours étaient perchés à la cime des arbres : ils s'envolaient brusquement et poursuivaient simultanément les passereaux entre et au-dessus des arbres.

 

Selon Marc Fasol, le dortoir de Witry, en février 2015, attirait aussi des rapaces : 2 Buses variables, 1 Faucon pèlerin (adulte), 1 Faucon émerillon (Falco columbarius), 5 Éperviers d’Europe, 2 Autours des Palombes (dont 1 immature) et 2 Hiboux moyen-duc (Asio otus).

 

 

 

 

Arrivée des Pinsons du Nord (Fringilla montifringilla) dans leur dortoir à Witry, province de Luxembourg (Belgique), février 2015.  Photographie : Marc Fasol

 

 

Autour des palombes (Accipiter gentilis) chassant les Pinsons du Nord  Photo Marc Fasol

 

 

Faucon pèlerin (Falco peregrinus)

Faucon pèlerin (Falco peregrinus) chassant les Pinsons du Nord   Photo marc Fasol

 

 

 

Je me suis basé sur un article du site Ornithomedia, que je vous suggère de consulter pour plus amples renseignements.

//www.ornithomedia.com/breves/news100215-pinsons-faucon.jpg

 

 

 

 

 

 

Sources

 

Gorka Belamendia, José Ángel Isasi, Iñigo Zuberogoitia, Juan Arizaga et Jabi Zabala (2012). Espectacular concentración de Pinzones Reales. Ikerketak.

 

//estudiosicarus.files.wordpress.com/2012/01/concentracion-pinzc3b3n-real1.pdf

 

 

 

 

 

Iñigo Zuberogoitiaa,, José Enrique Martíne, Jabi Zabala, Gorka Belamendia et José Francisco Calvo (2012). Solitary Hunters Sharing an Abundant Trophic Resource: Simultaneous Hunting by Raptors at a Brambling Winter Roost. Journal of Raptor Research 46(3). Pages 318-322.

 

//www.bioone.org/doi/abs/10.3356/JRR-11-74.1

 

 

 

 

 

Jacques Schwers

 

Le 13/02/2015

 



13/02/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres