ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

Oiseau blessé ou tombé du nid

Oiseau blessé ou oisillon tombé du nid

 Oiseaux blessés.JPGRouge-Gorge familier  photo JS  (C)

 

Le site Ornithomedia.com a mis à jour de ses derniers articles concernant les oiseaux blessés ou tombés du nid, avec plusieurs éléments pratiques : précautions sanitaires à suivre, évaluation de l'âge d'un oisillon, conseils pour le laisser dans la nature, et régime pour petits insectivores.

Les centres de revalidation reçoivent régulièrement des demandes de la part de la population pour savoir comment réagir lorsque l'on recueille un oiseau blessé ou un oisillon tombé du nid.

Quels sont les gestes utiles lorsque vous découvrez, sur votre terrasse, un oiseau qui s’est cogné à votre vitrage, ou, dans votre verger, un oisillon tombé du nid ?  Où l'installer confortablement, qui appeler pour vous aider ou éventuellement venir le chercher, comment et que lui donner à manger, quels premiers soins à donner, etc ?

 

Abstract

Revalidation centers regularly receive requests from the public to know how to react when collecting an injured bird or a bird fallen from the nest.

What are the useful gestures when you discover, on your terrace, a bird that is hit to your windows or in your back yard, a baby bird fallen from the nest? Where comfortably, which call for help or possibly pick him, and how to feed him, what first aid to give, etc?

 

Un oiseau blessé

Beaucoup d’oiseaux se cognent sur des surfaces vitrées ou aux pales d’une éolienne.  D’autres sont victimes de prédateurs comme le chat, ou percutent une automobile.

L’idéal est de s’approcher doucement et patiemment de l'oiseau et déposez un linge sur lui afin de l'attraper et de le calmer.

Il faut ensuite placer l'oiseau blessé, et dans un carton percé préalablement de trous dans une pièce tranquille.  L’obscurité le calmera. Au fond de la caisse, placez des feuilles de journal pour faciliter le nettoyage.  Maintenez une température agréable, de 20°C environ.

 

Si vous n’y connaissez rien, il faut toujours éviter de donner les soins soi-même car vous on ne fait qu’aggraver les blessures.

Et surtout, il faut appeler dès que possible un centre de soins ou un vétérinaire.  Ces centres de sauvegarde de la faune accueillent en effet tous les animaux sauvages.  Ils sont réglementés et disposent d’un agrément.  Leurs responsables sont titulaires d’un certificat de capacité.

 

En France, il existe des centres de soin de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et des centres de sauvegarde de l’UFCS (Union Française des centres de Sauvegarde).

 

Ces centres existent également en Belgique, auprès de la  Ligue Royale Belge de Protection des Oiseaux

 

Détenir ou transporter un animal sauvage

Rappelons aussi qu'il est illégal de détenir ou de transporter des animaux sauvages sans autorisations, sauf pour l'apporter à un centre de soins, ou s'il est en détresse.  Il faudra donc limiter au maximum la présence des oiseaux blessés à votre domicile.

 

Les risques sanitaires

Récupérer un oiseau blessé ou un oisillon abandonné ne pose généralement pas de problème sanitaire particulier si l'on prend certaines précautions.

-      Ne placez pas l'oiseau ou l'oisillon dans votre cuisine, dans les pièces où vous stockez de la nourriture ou dans les pièces très fréquentées

-      Lavez-vous les mains avant et après avoir manipulé des oiseaux sauvages ou nettoyé leurs cages.

-      Nettoyez les ustensiles ayant servi à nourrir l'oiseau ou l'oisillon.

 

Examiner et manipuler un oiseau

Si vous vus en sentez capables, vous pouvez administrer les premiers soins.  Si l'oiseau que vous avez recueilli vous semble blessé ou en mauvais état et que le centre de soins ne peut pas le prendre en charge, vous pouvez l'examiner brièvement pour rechercher d'éventuelles blessures, en évitant toute mauvaise manipulation risquant d'aggraver la situation.

 

Un oiseau tombé du nid

Comment un oisillon peut-il se retrouver en dehors de son nid ?

-      Il a été poussé par "dessus bord" par un oiseau parasite comme un coucou ou par ses frères (dans le cas des rapaces).

-      Le vent l'a fait tomber

-      Le nid était mal fixé à son support

-    L'oisillon a quitté son nid volontairement (exposition au soleil, parasites, parents disparus).

 

L'aide à apporter varie en fonction de son âge.  Mais, ici aussi, si vous n’y connaissez rien, il vaut mieux faire appel au centre de revalidation le plus proche.

La meilleure solution est souvent d'intervenir le moins possible.

 

Pour les détails, je vous suggère de consulter l’article paru sur le site d’Ornithomedia.

 

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Oiseaux en détresse : comment réagir au mieux ?

 

Nourrir un oisillon recueilli

 

À lire sur le web

La liste des centres de sauvegarde LPO : www.lpo.fr/oiseaux-en-detresse/centres-de-sauvegarde

La liste des centres de soins de l'UFCS : //uncs.chez.com/

Le site web de Ron Hines : www.2ndchance.info

Liste des centres en Belgique : //protectiondesoiseaux.be/liste-des-centres-de-revalidation/

 

Ouvrages recommandés

Recueillir et soigner les petits animaux sauvages de (Relié) Gérard Grolleau

Guide des oiseaux de nos jardins de Claude Feigné (Auteur) et Gérard Schmitt (Auteur)

Le Traité Rustica des oiseaux du jardin de Guilhem Lesaffre (Auteur), Catherine Levesque (Auteur) et Emmanuel Risi (Auteur)

 

 Bonne chance !

 

Jacques Schwers

Le 10/05/2015



10/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres