ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

GRIPPE AVIAIRE (message du Forum AVES)

Grippe aviaire  (Messages du Forum AVES)

Cygne 160212js001w.JPGCygne tuberculé (photo JS (C)

 

L’actuelle épizootie de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 prend des proportions inédites et donc supérieures à la crise de 2005-2006 (H5N1).

Elle en diffère cependant fondamentalement par l’absence de cas d’infection humaine.

 

Depuis la détection du premier cas le 19 octobre dernier en Hongrie, des oiseaux sauvages contaminés ont été trouvés sur 115 sites en Europe. Une trentaine de foyers ont été par ailleurs identifiés dans des élevages, dans la plupart des cas après la notification des cas chez les oiseaux sauvages. Au total, 12 pays sont concernés

 

Cette épizootie est très particulière dans la mesure où le nombre d’oiseaux sauvages et d’espèces concernés est (très) important. Les espèces sont les suivantes : Grèbe huppé, Grèbe castagneux, Héron cendré, Cygne tuberculé, Oie cendrée, Oie des moissons, Bernache du Canada, Tadorne de Belon, Canard colvert, Canard siffleur, Canard chipeau, Sarcelle d’hiver, Nette rousse, Fuligule morillon, Fuligule milouin, Eider à duvet, Garrot à œil d’or, Buse variable, Faucon pèlerin, Foulque macroule, Poule d’eau, Mouette rieuse, Goéland argenté, Goéland leucophée, Goéland marin, Goéland cendré, Courlis cendré, Chevalier culblanc.

 

Jusqu’à présent aucun cas de grippe aviaire n’a été constaté en Belgique.

La surveillance a été renforcée depuis le premier cas hongrois et des prélèvements sont réalisés sur des centaines d’oiseaux bagués chaque semaine au 4 coins du pays.

 

Si vous trouvez des individus des espèces listées ci-dessus, ou apparentées, morts ou mourant, et que la cause de la mort n’est pas suspecte (comme écrasé par un véhicule), il est important de prévenir sans délai les autorités compétentes :

Pour la Wallonie :

Département de la Nature et des Forêts (Service Public de Wallonie) 0800/20026,

Pour la Flandre :

Agentschap voor Natuur en Bos 0800/99777,

Pour Bruxelles :

Bruxelles Environnement 02/7757575

 

Les cadavres seront enlevés par les services compétents ce qui permettra en premier lieu d’éviter d’autres contaminations, en particulier de rapaces.  Les cadavres suspects seront ensuite analysés par le labo de référence influenza aviaire du CODA-CERVA (SPF Santé publique) et le cas échéant, les mesures adéquates seront prises par l’AFSCA comme la mise sous observation intensive des élevages situés à proximité.

 

Références :

www.sciencesnaturelles.be

www.natuurwetenschappen.be

www.naturalsciences.be

http://science.sciencemag.org/content/354/6309/213

 

EN FRANCE

Un premier cas de grippe aviaire H5N8 a été détecté et confirmé ce samedi dans le Pas-de-Calais.

Ce cas d'influenza aviaire a été repéré dans un groupe de 20 canards sauvages utilisés pour la chasse au gibier d'eau.

 

C'est le ministère de l'Agriculture qui communique l'information ce lundi.

Depuis mi-novembre, le niveau de risque a été réévalué en raison de nombreux cas détectés en Europe (voir notre carte des communes concernées par des mesures de protection spécifiques).

Sans conséquence pour la filière foie gras

 

Selon le ministère de l'Agriculture, ce premier cas ne remet pas en question la possibilité pour la France de recouvrer son statut indemne vis-à-vis de l'influenza aviaire le samedi 3 décembre prochain.

 

Cette date est très attendue par les professionnels du foie gras durement touchés par la précédente épizootie qui a nécessité le confinement pendant 18 mois des oies et des canards.

A partir du 3 décembre, la filière pourra de nouveau exporter vers les pays tiers, notamment du foie gras.

 

En l’occurrence, dans le Pas-de-Calais, les canards concernés sont bien des canards sauvages.  Ils ne faisaient pas partie d'un élevage d'oiseaux domestiques mais la Direction départementale de la protection des populations a procédé à l'abattage de l'ensemble des appelants du site concerné et également des appelants d'un autre site se trouvant à quatre kilomètres de Boulogne, qui avaient été en contact.

 

Deux secteurs de surveillance renforcée dans les communes aux alentours ont été mis en place : dans ces zones, des visites systématiques de vétérinaires vérifient l'application stricte des mesures de confinement et de biosécurité des élevages, selon le ministère.

Le lieu de détention des oiseaux trouvés morts est situé au sein d'une zone dont le niveau de risque avait été réévalué et considéré comme élevé par arrêté ministériel du 16 novembre.

 

Réferences 

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-le-gouvernement-met-en-place-de-nouvelles-mesures-de-protection-1479375714

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/un-premier-cas-de-grippe-aviaire-en-france-parmi-des-canards-sauvages-1480338588

 

 

Jacques Schwers

Le 30/11/2016



30/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres