ORNITHO PHOTOS

ORNITHO PHOTOS

UNE HISTOIRE DE CYGNES

Une histoire de cygnes

Cygnes141120js054.JPGPhoto js (C)

 

Le Cygne tuberculé ou Cygne muet (Cygnus olor) est un oiseau des lacs et étangs, de la famille des Anatidés (Cygnes, oies, canards).

Le premier nom français de l'animal provient de la caroncule, ou tubercule qu'il a sur le bec ; le second provient du fait qu'il émet de rares cris, des sortes de ronflements, de faible puissance.

 

Les cygnes adultes mesurent de 125 à 170cm de long, dont environ 80cm pour leur cou, pour une envergure de 200 à 240 cm.

Sur terre, leur marche est pataude et leur taille peut atteindre 1,2 m de haut.  Au printemps, en présence de ses cygneaux, les mâles peuvent parfois être dangereux, notamment vis-à-vis des enfants qui s’en approchent trop.

Les cygnes mâles sont un peu plus grands que les femelles.  Le mâle pèse environ 10 à 20kg, les femelles environ 8kg.  C’est l'un des plus lourds oiseaux capables de voler. Ils ont toutefois besoin d’une dizaine de mètres pour réellement décoller de l’eau.  Il peut voler à une vitesse de 80km/h et vole à une altitude de 150 m.  En octobre, les cygneaux apprennent à voler sous la direction d’un des deux parents.  Le cygne tuberculé se pose généralement sur l'eau mais utilise à l'occasion la terre ferme ou la glace.

 

Le plumage des adultes est blanc, les yeux sont de couleur noisette, le bec est orange avec un onglet noir au bout.  Une bosse noire est présente à la base du bec, le tubercule.  Celui-ci est généralement plus gros chez le mâle en période de reproduction.

Il existe deux couleurs pour les cygneaux : blanc et gris-brunâtre.

Devenus juvéniles, ces derniers deviennent brune clair, puis blancs avec des zones brunes, et enfin, blanc comme leurs parents.  Les pattes et le bec sont gris ardoise.

 

Le cygne se déplace aisément sur l'eau, les ailes souvent légèrement élevées ce qui lui permet d'être poussé par les vents.

Il se nourrit essentiellement d’algues et autres plantes aquatiques, qu’il va chercher au fond des étangs en y plongeant la tête et le cou.  Il se nourrit parfois d’herbes terrestres, y compris les petits escargots et insectes qui s’y cachent.

 

Les cygnes sont très territoriaux et les couples semblent fidèles.  En période de reproduction, le attaque les autres cygnes adultes, mais aussi les oies et bernaches.  A la fin de l’année, le couple de cygne chasse systématiquement ses petits, en commençant par les blancs.  Les bruns sont chassés plus tard quand ils ont mué et perdu leurs plumes brunes.

 

Les cygnes de nos étangs sont souvent bagués, ce qui permet de suivre leur évolution en Belgique et même à l'étranger.  Si vous voyez une bague, contactez l' Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (M. Van Geluwe)

 

 

Attention :

Dans les parcs accessibles au public, les passants ont souvent la mauvaise habitude de jeter du pain dans l'eau à l'attention des cygnes bernaches et canards.  Ces morceaux de pain sont toxiques pour ces oiseaux, dans la mesure où ils gonflent dans l'estomac et ne procurent que peu d'éléments nutritifs.  De plus, en été, ce pain se dégrade et favorise l'apparition d'algues bleues, toxiques.

 

Jacques Schwers

Le 23 novembre 2014



23/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres